RETOUR A L'ACCUEIL

baniere_origine

pour découvrir les autres témoignages, cliquez sur l'image ci-dessus



mc

Prénom: Marie-Christine
age: 44 ans
Profession: Adjoint Principal de Conservation du Patrimoine (Bibliothèques)
ville: Aulnay-Sous-Bois

Mes préférences: choix cornélien, voire impossible! J'aime tout!

  • Titre préféré: Équinoxe 4,5,6,7 et Chants Magnétiques 4, Ethnicolor, Diva, Zoolook, Chronologie 4, Oxygène 8 , Give Me a Sign, Millions Of Stars, Vintage
  • Album préféré: Équinoxe, que je considère comme un chef d'œuvre absolu et qui a été l'album révélation pour moi, lors de sa sortie.
  • Concert préféré: j'ai eu la chance d'assister au concert de La Défense le 14 juillet 1990, à l'avant du Pont de Neuilly et je puis dire que j'y ai vécu, et j'en garde toujours une expérience sublime, une atmosphère irréelle, pas seulement en raison du gigantisme de la scène et du lieu, mais aussi par l'ambiance qui a précédé cet événement « cosmique », j'étais arrivée dès le matin avec mes deux sœurs (plus jeunes que moi, une moyenne d'âge d'environ 19 ans à nous trois), je me souviens de l'attente du spectacle (un peu comme en Août 1999 le jour de l'éclipse solaire totale visible en France), le temps qui s'écoule différemment, comme au ralenti, du moins c'est la perception que j'en garde, l'attente et la jubilation profonde de participer à l'un de ces évènements non reproductibles qui vous marquent puissamment pour toute une vie. Un must absolu!

mc02

  • Comment s'est déroulée ma première découverte avec la musique de Jean Michel: 

Comme notre Maître à tous, je vous le fais en anglais (vous me pardonnerez mes petits défauts de syntaxe!), me contentant de reprendre ce que j'avais publié sur le forum discussion de la page FB de Jean Michel Jarre! Je sois avouer que jamais la musique d'aucun autre musicien ne m'avait touchée de la sorte, au plus intime de mon être; je peux presque dire que sa musique est en miroir la musique de ma vie! I am so grateful that his music has found me years ago! Over the years, Jean Michel has taught me how to listen, opening my ears to his new lanscapes, traveling into sounds and textures... He is like an elder affectionate brother who comes to me years after years, to give me his passion for music, to share his artistic impressions and touch my life and made me maybe a better human being on this planet, and I realize this with higher and deepest gratitude and consciously now years have passed: he is the ultimate electro musician, a living legend, a Master! 1978: I was near twelve years old... knew Oxygen from radio, and saved some money and bought together Equinoxe and Oxygen on LP... Loved the picture cover of Granger for Equinoxe.... It was my first personnal records choices.

I played first Equinoxe, first hearing ever... Jean Michel's music opened for me doors of an entire musical universe. Strongest feelings and emotions of my life, music of my life, I knew it from the first hearing, it never gonna leave me. So powerful, moving, the music structure constructed like symphonic movements, with so huge transitions between pieces, the rythms, strange noises, the sounds research and how JM used them to create life, winds, waters, elements of nature, sounds of thunder which make a symphony.... I played and played and played again and again, what a pure magic, it was always changing like the sea tides, always the structure but waves differents... Exploring, adding new sounds to my memory, learning to recognize them, how they create complex melodies, I knew it by heart. Transitions... Changes... expression of universe and mysteries of life, questionnning me, mostly with parts 1 to 3, which were floating like the birth of a universe breathing, ready to give life. With a climax peak, bells, visions of slow motion before part 4 elevation. Yes, this music was able to open my imagination to create my own interior landscapes, traveling inside my very soul painted in the blue Equinoxe, colors of my dreams. Absolutely in love with parts 4,5,6,7.... Perfection! And the matrisequencer part too! And the polyphonic voices of part 5, my favorite of all. Also part 8, wich reprises Equinoxe 5 theme with so melancolic organ sound and ends with tears of joy in my eyes in front of such beauty (and still does now, years after). This was perfect. Did not know about synthetizers technical stuff, nor trance music, nor electro, all I knew was it was absolute perfection! Oxygen came at the very same time, alternately played after Equinoxe, and immediatly, as I was already teamed by the style of JM with Equinoxe, it sounded so familiar to me: what a wonder! There is no words to describe it, it was music, it was pure poetry without lyrics, a masterpiece! Then came Chants magnetiques, Zoolook, Rendez-Vous etc and their exploration, I was always lightyears ahead of what my school mates heard at the time (but it is another story.)

  • Mes rencontres avec le Maestro:

J'ai eu l'occasion de le rencontrer en 1989 lors du vernissage de l'exposition Concert d'Images et il m'avait dédicacé son livre éponyme.

mc12 mc11

Puis en 1997/98 (j'ai oublié la date! en juin 1998 peut-être?) lors d'une rencontre promo à la Fnac des Champs Élysées, pour la sortie de l'album Odyssey Trough O2, où à la fin, un micro avait circulé parmi les fans, et j'avais posé deux questions à Jean Michel:

la première sur la remasterisation des concerts captés en vidéo pour une sortie en DVD, et la seconde, qui me fait d'autant plus cruellement regretter d'avoir raté les rendez-vous de Marigny, portait sur la suggestion de concerts de ses œuvres jouées en live in extenso, dans la continuité de leurs différents mouvements, c'est à dire tout Oxygène, ou Équinoxe 1 à 8, Chants Magnétiques etc dans leur intégralité, comme lorsque l'on interprète une symphonie de Mozart, Bach ou Beethoven... ce qui serait totalement différent des concerts florilège habituellement donnés au public; (j'ai bien vu que les yeux de notre Maestro scintillaient à cette idée, qu'il a fini par concrétiser à Marigny).

  • Les concerts auxquels j'ai assisté avant 2010:

Concert Paris la Défense, une ville en concert, il y a plus de 20 ans déjà! Je considère ce concert comme un must absolu, une réalisation magnifique posée comme un diamant dans la carrière de notre cher Maestro.

mc01

Quelques impressions:    Arrivés dès le matin, nous avions passé la journée à nous promener sur l’esplanade de la Défense, à l’ombre des petites placettes, avec nos picnics….. En attendant l’évènement cosmique! Et il le fut! Je me rappelle la longue et lente attente, à l’avant du Pont de Neuilly, les files de voitures, de plus en plus réduites, jusqu’à ce que le trafic stoppe totalement, et que la marée humaine, sagement et en silence, envahisse tout l’espace, comme un flot de marée montante que rien ne stoppe. Flux et reflux ….. au son d’ En attendant Cousteau, atmosphère irréelle d’une ville au ralenti sous le soleil magnifique de Juillet. Mais c’était bien Jean Michel que tous attendaient! Et cette vision magnifique que je n’ai pas oublié, d’un coucher de soleil qui se reflète sur les parois de verres des tours géantes, nous écrasant de toute leur hauteur et embrasant le couchant, avec la pyramide de verre en point de mire. Nous aussi, à n’en pas douter, étions contemplés par le maestro. Mais que fait-il, le concert va commencer en retard?…. Inquiétude qui plane dans la foule, soudain la délivrance, le compte à rebours… Et dans la fraîcheur de la nuit, une clameur qui retentit, s’enfle et s’élève, le cri de joie de plus de 2 millions et demi de spectateurs, qui scandent les chiffres en hurlant.

Et puis tout se nimbe d’un halo irréel, la pyramide s’illumine et la magie de la musique est là, une perfection ultime et rare. Et quel génie dans cette musique, quel spectacle total, des feux d’artifices incendiant la nuit parisienne à n’en plus finir! Merci pour Équinoxe 5! Le rappel, déjà?…. et Jean Michel, qui, après 2 ou 3 rappels demande à cette foule immense de rentrer, car il est tard!

Plus de métros, ils ont disparu il y a bien longtemps dans l’après midi, et nous rentrons cum pedibus jusqu’à l’Étoile, où nous trouvons un hôtel qui nous accepte, à plus de 2h30 du matin.

Merci JMJ, pour ces instants magiques et d’une grande fraîcheur. Ce fut l’un des mes plus beaux concerts, j’avais 23 ans.

Europe en Concert, à Versailles 24 septembre 1993 reste aussi un souvenir sublime, nous sommes venus presque en voisins, le lieu est grandiose, le son puissant comme jamais, les projections magnifiques, une ambiance formidable entre fans, le sentiment d'appartenir à la grande famille jarrienne.

MC10

Un concert grandiose à tous points de vue. Une prise de conscience aussi, de l'influence de la musique de Jean Michel dans mon univers et mes affinités artistiques. Lors du rappel sur Chronologie 4, nous avions déployé un grand drapeau bleu blanc rouge, sous lequel nous étions avec ma sœur, et les techniciens l'ont éclairé avec un énorme projecteur de poursuite, en lumière blanche, si bien que Jean Michel, qui se trouvait de l'autre côté (à l'extrémité droite vu face à la scène) a d'un seul coup remonté toute la scène pour courir nous saluer vers le milieu, fou de joie)...

J'ai également adoré l'ambiance en salle de la Tournée Oxygène Tour 1997 (rendez-vous du Zénith de Paris, et d'Orléans, avec pour cette dernière date une communion parfaite avec notre Maestro depuis le premier rang, son sourire et son regard intense lorsque ses yeux se posent sur ses fans). Une expérience toujours aussi intense, à chaque fois qu'elle se renouvelle.

mc20 mc22 mc21

Malheureusement, des soucis personnels, suite au décès de ma Grand-mère en 2006, m'ont tenue éloignée des concerts donnés à Marigny, et de la première version des concerts Indoors. Ne voulant pas « poser mon chagrin » sur les mélodies de Jean Michel Jarre, je n'ai tout simplement rien écouté de lui pendant presque 4 ans.


La tournée 2010:

Et, soudain, en 2010, comme un printemps inattendu, la musique de Jean Michel me sort de moi-même, me rappelle à la vie en ce sens qu'elle réveille en moi le désir artistique, l'envie du spectacle, un retour timide en mars, à Paris, pour des retrouvailles après mon dernier live qui avait été celui d'Orléans en 1997, ( retrouvailles timides, car j'ai encore du mal à me sortir de mon long hiver affectif, et le côté émotionnel est encore un peu en torpeur suite à ma période endeuillée), mais la magie de la Jarre touch opère! C'est un électrochoc, après coup! Je tenais à souligner cette partie de ma vie, ce que je dois à M. Jean Michel Jarre, dans cette « résurrection artistique », qui m'est arrivée en onde de choc par sa musique, avec d'autant plus avec respect et d'admiration pour l'artiste que notre bien aimé Maestro a vécu une année difficile sur le plan personnel, tout en menant avec fougue une série de concerts incroyables avec une énergie titanesque.

Et puis viennent les annonces des dates supplémentaires de la tournée en France, et deux concerts intenses (en tant que spectatrice et fan, je me retrouve enfin) d'abord à Tours; et puis à Orléans, où nous avons mis le feu juste devant la scène aux pieds de Jean Michel, avec ma petite sœur Carine et les fans qui se sont joints à nous, 'Seb, Guillaume, Florence, Virginie etc' et grâce auxquels Jean Michel, très heureux de nous voir déchainés et survoltés, nous a offert le rappel sur Rendez-vous 4. Et pour la première fois, j'ai attendu avec les Jarriens à la fin du concert, chose que je ne fais jamais, et Francis, Claude et Jérôme sont venus nous saluer en toute simplicité et nous transmettre les excuses de JMJ qui n'a pas pu passer nous voir suite à des ennuis de santé ce soir-là.

201001

Chaque concert est unique et différent, j'ai pris également énormément de plaisir à suivre les diffusions tv, comme en 1979 pour La Concorde (bon, je m'étais bien un peu roulée par terre avant de rage, car mes parents n'avaient pas voulu m'y emmener, considérant que j'étais trop jeune, une déception absolue pour moi).

Les vidéos des concerts en Chine, Houston, Lyon, EEC à Barcelone... Les 12 Rêves du Soleil etc. On regrette bien de n'en avoir pas plus de traces sur dvd. J'avais pu assister à des projections en 1989 pour l'exposition Concert d'images à l'espace audiovisuel de Paris, au Forum des Halles.

J'ai également adoré suivre sur le net la retransmission du concert de Santiago de Compostela, ou encore le live self piraté du 10.10.10, et j'espère que JM nous offrira d'autres initiatives de même cru pour sa tournée aux USA.

070

Une manière de partager l'espace et le temps, en le focalisant l'instant d'un concert, sur le partage de sa musique, lieu ultime où tout commence, tout finit, tout se construit, tout se dilate jusqu'aux extrémités de la terre et où l'on se sent en « communion jarrienne », et habité pour longtemps par l'obsédante beauté mélancolique, ou joyeuse, de sa musique.

  • Morceau préférés sur la tournée 2010:

il y en a plusieurs, en fait!

Adagio, parce que l'on y ressent profondément l'âme du Maestro, comme un état de grâce mélancolique qui vous saisit et vous poignarde en plein cœur, très émotionnel ce morceau, et en contrepoint, le retour dans la tracklist d'Équinoxe 5 (mon chouchou, une explosion de vie, la fulgurance du tonnerre qui vous plonge dans la joie intense, la jubilation), Variation 3, très organique, et tous les morceaux joués au Moog Libération, une énorme tuerie comme on les aime chez Jean Michel en keytar heroe sur Révolution Industrielle, apparaissant nimbé de lumière au milieu des faisceaux lasers, avec un interprétation et un charisme rares!

Des gestes scéniques et des expressions artistiques magnifiques, comme ce jeu très aérien au theremin ou sur la harpe laser, plus rageur sur les morceaux d'Équinoxe 4,7, survolté lorsque ses mains glissent d'un clavier à l'autre pour des expérimentations en osmose sonores et lumineuses sur Variation 3, ou carrément jubilatoire sur la version Rendez-Vous 4 nouvelle intro, pour un fabuleux concert, avec un son sublime, des lumières éblouissantes de beauté, de couleurs, de projections 3D, mais aussi d'une grande épure, un écrin mettant en valeur les pièces vintage qui sont devenues des classiques, dans des versions revisitées et habitées par toute la fougue presque juvénile de Jean Michel, avec cette densité, cette présence physique incroyable et prodigieuse qui n'appartient qu'à lui,sur ce set aux instruments de légende!

Ce qui me touche le plus: l'enthousiasme intact et la sincérité totale que l'artiste, littéralement en état de grâce, a su mettre dans son interprétation, la belle osmose avec le groupe (Claude, Jérôme, Francis) et la fusion avec les fans en configuration fosse sur la fin de concert!

23_100

J'aimerais bien que JM intègre Chants Magnétiques 4 dans sa tracklist pour la suite , car on ne les entend jamais en concert! Et aussi Chronologie 4 et Oxygène 8 que j'adore!


Mes petites manies "Jarriennes":

En 1997, je suis allée au Mexique, et notre guide nous avait proposé de nous rendre sur le site de Teotihuacan précisément le jour de l'Équinoxe de Printemps, beaucoup de Mexicains participaient aux grandes célébrations de ce jour, très important dans la culture mexicaine, j'avais emporté pour le voyage des K7 d'Équinoxe, Images et d'Oxygène 7/13 (qui venait de sortir).... Je me suis fait mon petit concert entre les pyramides de la lune et du soleil, merci JM!

mc2

Oh, un magnifique orage est sur la région parisienne, vite, derrière ma fenêtre avec vue sur Paris, et Équinoxe 5 dans les oreilles! J'ai toujours adoré faire cela depuis que j'ai 12 ans, c'est grave docteur?

(M11: Amas découvert par Gottfried Kirch en 1681)

mc3

Être Jarrienne en 2011: c'est entendre les portes automatiques du métro se refermer et avoir instantanément en mémoire la Dernière Rumba des Chants Magnétiques...

Être Jarrienne en 2011: c'est déboucher sur la Place de la Concorde par la rue de Rivoli, par un dimanche après midi, longer les façades et soudain, entendre la musique d'Équinoxe 4, 5 et 7, dans un petit coin de sa tête, tandis que les murs semblent avoir des yeux et se transforment en figures « équinoxiennes ».... rien que pour moi!

Être poursuivie par la chronologie du chiffre 11 et ses multiples (dans ma date de naissance, ou lorsque je regarde un réveil: 11h11, 22h22 etc!). Chronologie 4 , évidemment, c'est un must ! J'adore les récits de voyages temporels, les uchronies aussi!

cm11

Et plein d'autres petites idées de ce genre qui viennent spontanément à mon cœur!

  • Remerciements:

les mots sont faibles, ou me manquent lorsque vient le moment d'exprimer tous les remerciements que je souhaiterais adresser à Jean Michel Jarre, un artiste rare, un Maître et un pionnier, admiré, aimé et respecté profondément à la fois pour son humanité, sa gentillesse et sa simplicité, et pour sa musique, son art si complexe qui mélange l'architecture et les sons, la lumière, le temps et les émotions pour créer une palette musicale chaude et vivante, jamais tout à fait la même, mais qui nous est devenue familière, à nous qui l'aimons, telle une « grammaire sonore jarrienne », se déployant aux dimensions d'une musique fractale, qui se laisse saisir, mais constamment en mouvement, changeante, enrichie et qui ouvre sur tous les possibles.

Faire partie de vos fans, de la grande famille jarrienne est un honneur, alors je vous dis simplement merci, cher Maestro, vous qui êtes pour moi, depuis toujours me semble-t-il, le « Petit Prince de l'électro » (expression en écho au célèbre personnage romanesque créé par un autre lyonnais homme de Lettres).

mc13


Mon rêve ultime: Intégrale Oxygene1/13 avec les Variations, Equinoxe et Chants Magnétiques en live à Pleyel

Mon live sublimé:Révolution Industrielle et Chronologie joués dans une cathédrale (style Notre dame de Paris, ou la Basilique de Saint Denis)

Ma tracklist indoors idéale:

  • En attendant Cousteau
  • Countdown
  • Moon Machine
  • Suite Revolution Industrielle: Ouverture + Revolution Industrielle Partie 2
  • Une alarme Qui Swingue + Chronologie 4 (type Hong Kong version)
  • ...Magnetic Fields 3 + 4
  • Equinoxe 5,6,7 (enchainés)
  • Oxygene7, 8
  • Vintage
  • Arpegiator
  • Magnetic Fields 2
  • Orient Express
  • Extended Revolutions
  • Eldorado
  • Hymn to Acropolis/Adagio
  • Equinoxe 4
  • Oxygene 5
  • Variation 3
  • Rendez Vous 2
  • Diva (à partir rythmique à 3mn15)/Zoolook/Zoolookologie
  • Rendez Vous 4
  • Oxygene 10 (version type concert 1997 Theremin)
  • Eldorado
  • Computer Week End
  • Calypso
  • Rappel 1 Chronologie 4
  • Rappel 2 Oxygene 4
  • Pour se quitter: Millions of Stars